Pages Navigation Menu

C’est un grand malheur…"Le bois d’ébène", chanson de Guillaume Blain

« C’est un grand malheur que d’avoir embarqué
les cris les horreurs, je ne peux les oublier
en arrivant sur les côtes africaines
j’ai vu des hommes enchainés par dizaines
ces malheureux sont traités comme des bêtes
la nuit le jour, sans pitié on les fouettent…
depuis ce jour, ma mémoire me tourmente
dès que je suis dans cette ville de Nantes…

quand je suis parti de la ville de Nantes
j’croyais chercher du bois de charpente
mais ce bateau vendait d’la chair humaine
Dieu me pardonne, la route du bois d’ébène

une très belle chanson de Guillaume Blain à écouter sur son Myspace:

Guillaume Blain
Emsaverien

Articles sur le même sujet: